23 Janvier 1918

Tiens, Tiens ! Est-ce que, par hasard, j’aurais définitivement quitté la Commission de Gare ? Le régulateur vient de m’appeler en particulier, tout à l’heure, pour me dire qu’il avait vu pour moi, un emploi plus en rapport avec ma blessure… Lequel ? il ne m’en a rien dit de plus, s’enquérant, toutefois, si, avec ma jambe, je pouvais monter et descendre les étages sans trop de difficultés. De quel emploi peut-il bien être question ? En tout cas, il faut attendre encore un peu. Ce qu’il y a de certain, c’est que je quitterai Creil et, à l’endroit où je dois aller, je serai au milieu de gens qui seront très gentils pour moi, a ajouté le Commandant Van Heems. Par exemple, la maison étant assez chic, il me faudra faire un peu de tenue…

1918 01 23 la tenue chic

"Par exemple, la maison étant assez chic, il me faudra faire un peu de tenue..." (publicité parue dans un numéro de L'Illustration d'octobre 1917)

Sapristi, que tout cela m’intrigue donc ! En attendant, comme il n’y a plus grand travail pour moi ici et que, par la suite, rien ne prouve que je pourrai le faire de sitôt, le régulateur a eu la bonne idée de m’envoyer chez moi en me recommandant de lui téléphoner demain de la Commission Militaire de la Gare du Nord, pour qu’il puisse me faire savoir s’il y avait du nouveau pour moi.