5 Juin 1918

Il semble que, depuis 48 heures, le front se calme un peu. D’ailleurs, toutes les dernières attaques boches ont été impitoyablement rejetées ; seulement, cela ne suffit pas, il faudrait reprendre à l’ennemi une partie au moins du terrain perdu. Pourrons-nous le faire ? Je l’ignore, mais il faut toujours avoir confiance.

1918 06 05 Théophile Delcassé

 Ce 5 juin 1918, Théophile Delcassé (1852-1923), ancien ministre des Affaires Etrangères, en 1914-15, déclare : « L'ennemi, qui voit affluer les Américains, est pressé d'en finir. Pour nous, il faut que la lutte se prolonge jusqu'à l'entrée en ligne de nos nouveaux alliés. » (cliché https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Th%C3%A9ophile_Delcass%C3%A9.jpg )