21 Février 1919

Il pleut à torrent et la tempête fait rage…

Depuis ce matin, je promène mon successeur dans les différents cantonnements de mon groupe et l’introduis et le présente dans tous les endroits où il aura affaire, ce qui ne me sourit pas outre mesure, car il me faut beaucoup parler, donner des explications, etc., et cela sort tellement de mon naturel ! Et puis, quoique heureux au-delà du possible à la perspective de rejoindre ma petite famille et de reprendre bientôt ma calme et tranquille vie d’autrefois, n’est-il pas toujours un peu ennuyeux de passer à un autre la petite parcelle d’autorité dont on était détenteur ?