01 novembre 2014

Regards croisés

Au cours de ce second trimestre 1914… Comme tout être humain, j’ai deux grands pères biologiques. Le grand père maternel, Lucien Proutaux, les lecteurs commencent à le connaître. Il est franc, simple et assez conservateur. Il est très attaché à la famille, il a le respect des anciens et vénère sa femme et ses deux petites filles. Mon autre grand père, le paternel, est aux antipodes de Lucien… Il est beaucoup plus jeune (il est né en 1889), fantasque, susceptible, iconoclaste et ne respecte pas grand-chose. Il n’a aucun sens de la... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 17:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

25 octobre 2014

La Maison de Santé du Docteur Bonnet

La Maison de santé du Docteur Charles Bonnet Arrêtons-nous quelques instants sur cette institution qu’est la Maison de Santé du Docteur Charles Bonnet, qui reçoit pendant plusieurs mois notre blessé.   Les origines Au 7 rue de la Chaise, dans le VIIe arrondissement de Paris, était un hôtel particulier du XVIIIe siècle, appelé Hôtel de Vaudreuil, vendu par la comtesse d'Uzès en 1880, dans ce qui fut autrefois le palais du prince Camille Borghèse (1775-1832), beau-frère de Napoléon Bonaparte, à mi-chemin entre les jardins du... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 octobre 2014

24 Octobre 1914

24 Octobre 1914 Ce matin, visite du Médecin-chef, le professeur Jean-Louis Faure[1] ; c’est, paraît-il, un des plus réputés chirurgiens de Paris. Il m’interroge très amicalement et m’encourage d’une manière tout à fait cordiale. Professeur Jean-Louis Faure (1863-1944) (http://bm-saintefoylagrande.jimdo.com/patrimoine/jean-louis-faure/ )    Une grande dame vêtue en infirmière, les cheveux blancs sous le voile, lui succède peu après. Elle me demande tous les renseignements nécessaires à l’établissement de... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2014

23 Octobre 1914

23 Octobre 1914 De bonne heure, ma femme est auprès de moi ; elle a grande hâte de voir le Médecin-Chef qui, de son côté, lui a fait dire qu’il désirait lui parler. En effet, pendant au moins trois quarts d’heure, je les aperçois de mon lit, se promenant de long en large dans la cour de l’Hôpital et passant et repassant devant la porte d’entrée qui, justement, est ouverte. Le Docteur semble causer avec une certaine animation. Lorsque ma femme est de retour, elle me dit qu’il y a aurait un gros intérêt pour moi à me laisser... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 octobre 2014

22 Octobre 1914

22 Octobre 1914 Il y a quinze jours que je suis ici ! Quinze jours que j’ai quitté la bataille et combien j’ai souffert, au physique et au moral, durant cette période ! Les pansements que l’on me fait, toutes les 48 heures, sont on ne peut plus douloureux et il me faut déployer une bien grande énergie pour ne pas crier lorsqu’on me remue la jambe ; je crois, d’ailleurs, que, parmi les gens qui m’entourent, on rend hommage, peut-être plus que de raison, au courage dont je m’efforce de faire preuve pour endurer tous mes... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 octobre 2014

21 Octobre 1914

Julie se prépare à rejoindre son mari à Creil. Certificat délivré par la mairie de St Thomas de Conac pour lui permettre de voyager et d'être admise auprès de lui à l'hôpital militaire: "Le Maire de St Thomas de Conac certifie que Mmes Veuve Proutaux et Lucien Proutaux sont: l'une, mère, et l'autre, épouse de M. Proutaux, Lieutenant au 226e d'Infanterie, en traitement à l'hôpital de Creil (Oise). En foi de quoi, le présent certificat a été délivré pour valoir ce que de droit, signé Le Maire (illisible)"
Posté par Le Capitaine à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 octobre 2014

19 Octobre 1914

Télégramme envoyé de Creil via Paris par Lucien à Julie ce jour (par l'intermédiaire du frère du sous-Lieutenant d'Artillerie Mourral, voir journée du 22 octobre 1914): "Lucien Prouteaux bien reçu télégramme, immobilisé probablement pour six semaines ou deux mois, blessure sérieuse et très douloureuse, bien soigné mais combien isolé, vu hier soir Creil, m'a chargé télégraphier, signé Mourral"
Posté par Le Capitaine à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 octobre 2014

la bataille de l'Yser commence

Deuxième quinzaine d’octobre 1914 Pendant que Lucien se morfond sur son lit d’hôpital militaire de Creil, les opérations continuent sur le terrain, dans le Nord qu’il vient de quitter. J’ai choisi de décrire la bataille de l’Yser, en raison de deux documents en ma possession. La bataille de l’Yser[1] est l'appellation donnée à l'ensemble des combats qui se sont déroulés du 17 au 31 octobre 1914 et qui ont opposé les unités allemandes qui voulaient franchir le fleuve en direction de... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 octobre 2014

16 Octobre 1914

Julie, la femme de Lucien Proutaux, a reçu le télégramme d'Arras l'informant que son mari a été blessé. Elle lui répond ce jour, de St Thomas de Conac en Charente Inférieure (Maritime): "Ai reçu télégramme-carte, demande nouvelles, si possible par télégraphe, signé Julie" Quelques vues deSt Thomas, d'hier et d'aujourd'hui (coll. pers.)
Posté par Le Capitaine à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 octobre 2014

9 Octobre 1914

9 Octobre 1914 Lucien n’a pas écrit aujourd’hui. Il lutte contre la mort.  Lucien à Creil Pour lui, la guerre est finie, la guerre sur le terrain, la guerre dans les tranchées. Sa blessure est très grave, il restera invalide. Pour lui, commence un autre combat, un combat intérieur, contre le poison qui détruit sa jambe, la balle que l’on ne pourra jamais extraire et qui l’emportera dans la tombe, 23 ans plus tard. Laissons-le lutter, sur son lit de douleur, dans cet hôpital militaire de Creil. Il reprendra sa plume le 22... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :