25 mars 2017

Mars 1917

Mars 1917 Pauvre secteur, il n’a réellement pas de chance! Que nous sommes donc loin de la méthode qu’avait voulu instaurer le commandant Badel et qui avait soulevé tant de protestations ! Ce dernier ne parlait que de prison et de cellule, le commandant Doussaud[1], lui, ne veut pas en entendre parler et sa manière de commander est vraiment particulière : il commande en ne commandant pas ! Et il a une façon tout à fait à lui de mâter les fortes têtes. Il y a quelques jours, le chef d’une section avait puni de prison,... [Lire la suite]

10 février 2017

10 Février 1917

10 Février 1917 Le Capitaine L.[1], dont j’ai eu l’occasion de parler ces temps derniers, vient de recevoir la juste récompense de ses bons et loyaux services… Il est, en effet, renvoyé dans ses pénates, où il pourra se livrer tout entier à sa chère peinture, car j’ai oublié de signaler que c’est, à ce qu’on dit, un peintre distingué. Ses petites espérances auront été déçues ; il n’aura, ni reçu une quatrième ficelle[2], ni obtenu d’être maintenu comme indispensable et le ruban de sa croix, qui lui a été remise avant la Guerre,... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 janvier 2017

25 Janvier 1917

25 Janvier 1917 Depuis une dizaine de jours, le Capitaine L. assure le commandement du Secteur et je crois inutile de dire que toutes les petites innovations du Commandant Badel ont été plantées là ! Plus d’astiquages, plus de boutons flamme en l’air et, bien vite, j'ai du donner l'ordre de suspendre la fabrication des maudites grenades rouges! Le Capitaine L. se montre charmant pour moi et je  crois bien qu’il a le secret espoir de voir ses fonctions provisoires devenir définitives et qu’il pourra ainsi éviter d’avoir... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 décembre 2016

5 Décembre 1916

5 Décembre 1916 C’est fait, le Colonel Welter nous a quittés depuis le 30 Novembre[1]. Avant de partir, il a adressé aux G.V.C.[2] du Secteur, par la voix de la Décision Journalière, un ordre du jour rédigé en termes assez émouvants, ma foi, et dans lequel il leur exprimait son regret de se séparer d’eux alors qu’il espérait qu’on le maintiendrait à leur tête jusqu’à la fin de la Guerre. Son successeur est un chef de Bataillon –de l’active- du 233e, d’Arras, atteint de multiples blessures et, particulièrement, d’une au bras droit,... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,