10 novembre 2016

10 Novembre 1916

10 Novembre 1916 Je crois qu’il va se produire du nouveau au Secteur avant longtemps ; en effet, une récente circulaire Ministérielle prescrit de renvoyer chez eux, dans le plus bref délai, les officiers âgés dont la présence n’est plus indispensable maintenant que nombre d’officiers blessés sont susceptibles de pouvoir les remplacer dans leurs emplois de l’arrière. Rien de plus logique que cette mesure qui permet de réaliser de notables économies tout en donnant satisfaction à des quantités d’officiers blessés ou convalescents... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 avril 2016

6 Avril 1916

6 Avril 1916 La bataille autour de Verdun continue à faire rage ! Tous les jours, l’Ambulance reçoit de nouveaux blessés, officiers ou hommes de troupe, qui arrivent de cette infernale contrée et sont, tous, unanimes à dire que jamais, jusqu’ici, les bombardements n’avaient atteint un pareil degré de formidable intensité. Un petit chasseur, étendu sur un brancard, que je viens d’interroger tout échauffé encore de la bataille qu’il a quittée il y a 48 heures à peine, m’a dit : « Rien de plus épouvantable que la vie... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 août 2015

10 Août 1915

10 Août 1915 C’est aujourd’hui que je quitte l’hôpital ! Je suis passé devant la Commission des Congés de convalescence il y a quatre ou cinq jours, et l’on m’a octroyé un congé de trois mois. Ah ! combien je suis heureux de réintégrer mon « home » duquel je suis parti il y a plus d’un an avec la ferme conviction de n’en être absent que peu de temps… Je ne suis pas encore guéri, loin de là, et fais toujours usage de mes maudites béquilles ; ma blessure n’est pas encore cicatrisée, mais le Dr Faure m’a assuré... [Lire la suite]
04 juin 2015

4 Juin 1915

4 Juin 1915 J’ai enfin abandonné mon lit et, depuis une dizaine de jours, je me lève et puis me mouvoir, assez peu commodément encore, à la vérité, en faisant usage de béquilles. Mes débuts avec ces horribles instruments ont été assez pénibles et la première fois que j’ai essayé de faire quelques pas en me cramponnant à deux personnes, je n’avais qu’une hâte, après avoir parcouru une douzaine de mètres, c’était de regagner mon lit au plus vite. Je n’avais jamais cru qu’il faille, à ce point, refaire tout un apprentissage pour... [Lire la suite]
20 mai 2015

20 Mai 1915

20 mai 1915 On m’a enfin enlevé, il y a deux ou trois jours, l’appareil de plâtre qui immobilisait ma jambe depuis deux mois et celle-ci semble s’être enfin décidée à se consolider, car je puis, sans peine, la lever en l’air, sans pouvoir, toutefois, fléchir le genou. Mais le Dr Faure, par mesure de prudence, veut encore me poser un nouvel appareil en gaze imprégnée d’une composition silicatée, avec une armature en fer, ce qui me permettra de me lever. Enfin ! peut-être vais-je pouvoir abandonner mon lit ! Mais je me... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 mars 2015

16 Mars 1915

16 mars 1915 Je viens, enfin, d’être opéré et, depuis hier, ma jambe est enfermée dans un appareil de plâtre. De semaine en semaine, on remettait cette opération et je soupçonnais fort que l’on agissait ainsi pour me faire prendre patience, car voilà déjà cinq mois passés que je suis couché ! Si, au début, on m’avait laissé entrevoir que j’aurais à rester aussi longtemps immobile, peut-être aurais-je manqué de courage pour affronter ce long supplice ! Enfin, dans six semaines ou deux mois au maximum, on m’enlèvera... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,