27 novembre 2018

27 Novembre 1918

27 Novembre 1918 Me voilà depuis hier soir, de retour de mon voyage qui, pour mon cœur de patriote et de soldat, n’a été qu’une suit d’enchantements. Partis en auto, le commandant Dentz[1] et moi, vers 8 heures le 24, nous étions à Provins à midi ½, sans incident notable. Sur la route, un peu après Senlis, mon compagnon m’a montré, au passage, un arbre sur lequel, dans le courant de 1915, je crois, l’auto du Général Foch, dans laquelle ce dernier se trouvait, s’était brisée. Le Général, grièvement blessé, s’en était tiré avec... [Lire la suite]