01 janvier 2015

1er Janvier 1915

1er janvier 1915 Nous voici au seuil de la nouvelle année et la Guerre, que nous estimions, au moment du départ, ne devoir durer que deux mois, trois au grand maximum, n’est pas encore terminée ; et, miséricorde ! on n’ose même plus en entrevoir la fin dans un avenir rapproché… Il y a un peu plus de deux mois que je suis ici et, après bien des alternatives, bien des souffrances, des moments d’espoir et d’autres de découragement, l’excellent docteur Faure[1] vient enfin de me dire, ce matin, qu’il espérait me sauver la... [Lire la suite]