15 décembre 2017

15 Décembre 1917

15 Décembre 1917 Un mois tout à l’heure que je suis ici ; la nouveauté du début passée, les jours se succèdent, maintenant, un peu monotones. Je suis, à l’heure qu’il est, tout à fait familiarisé avec les moindres détails de mes nouvelles fonctions. Entre deux tours de service, j’ai pu, à deux reprises différentes, faire une petite fugue jusqu’à Paris, mais cela à mon corps défendant et d’une façon pas très régulière ; mais je crois qu’il va falloir que j’agisse avec plus de circonspection dorénavant car quelques camarades... [Lire la suite]

30 novembre 2017

30 Novembre 1917

30 Novembre 1917 Après deux semaines de séjour ici, je commence à être un des anciens de la maison, car plusieurs nouveaux venus ont fait leur apparition depuis mon arrivée. D’autre part, les deux ou trois officiers qui avaient été expédiés pour inaugurer les nouvelles gares de ravitaillement dont la création était nécessitée par l’avancement des Anglais sur Cambrai, ont réintégré la Commission de Gare, car ce succès de nos alliés n’a pas eu de lendemain et nous avons vu redescendre nos divisions de cavalerie qui, malheureusement,... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 novembre 2017

24 Novembre 1917

24 Novembre 1917 Ce matin, grande a été ma joie de voir passer en gare, des trains évacuant vers l’intérieur, un nombre considérable de braves gens libérés par l’avance anglaise. Leur bonheur, ce qui fait plaisir à voir, n’est pas moins grand que le mien. Les voilà donc affranchis de la botte du Boche sous laquelle ils ont souffert pendant trois grandes années !   Retour de prisonniers (http://www.larousse.fr/encyclopedie/data/images/1313368-Le_retour_des_prisonniers_fran%C3%A7ais.jpg) L’un de ces évacués –ce sont... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 novembre 2017

20 Novembre 1917

20 Novembre 1917 Contrairement à ce qu’on m’avait laissé entendre, mon apprentissage vient de se trouver terminé d’une façon prématurée et beaucoup plus tôt que je ne l’espérais. Cette nuit, vers minuit ou une heure du matin, un planton armé d’un falot est venu me réveiller dans mon pigeonnier, avec un ordre écrit du Capitaine Clerc m’enjoignant d’avoir à remplacer immédiatement, et au pied levé, l’officier de service à l’embarquement des détachements dans les trains de ravitaillement. J’ai donc obtempéré dans le délai le plus... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 novembre 2017

19 Novembre 1917

19 Novembre 1917 Depuis deux jours, je fais l’apprentissage de mon nouveau métier et cet apprentissage consiste à accompagner l’officier de service pour me familiariser avec tous les détails des fonctions que je suis appelé à remplir seul incessamment ; ces dernières ne me semblent pas, d’ailleurs, d’un intérêt particulièrement palpitant et consistent principalement, d’après ce que j’ai pu voir jusqu’ici, à faire un peu le gendarme dans la gare et à renseigner le mieux possible, les militaires isolés, permissionnaires, etc. et... [Lire la suite]
17 novembre 2017

17 Novembre 1917

17 Novembre 1917 Je n’ai pas trop bien dormi, cette nuit, dans mon grenier ; sans doute, le changement d’habitude y est-il pour quelque chose ; l’accoutumance ne tardera pas à venir, j’espère. Ainsi que m’y avait engagé le régulateur, je me suis rendu à son bureau ce matin à 11 heures et il m’a alors appris qu’il m’affectait provisoirement à la commission de Gare où je me suis aussitôt présenté pour me mettre à la disposition du Commissaire Militaire[1] qui n’est pas, comme je le croyais, le chef d’Escadron d’hier, mais un... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 novembre 2017

16 Novembre 1917

16 Novembre 1917 Creil !... Creil !... Sous l’immense verrière qui couvre entièrement la gare et au milieu des sifflets assourdissants des locomotives, et du fracas des wagons passant sur les plaques tournantes, je débarque vers 3 heures de « relevée », après un voyage de près de deux heures. Le trajet a été assez long parce que mon train, au lieu d’être direct, a fait un crochet par Pontoise. "Creil !... Creil !... Sous l’immense verrière qui couvre entièrement la gare ..."   Gare de Creil... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 novembre 2017

10 Novembre 1917

10 Novembre 1917 Les événements se précipitent et les coups de théâtre se succèdent ! Il y a deux jours, alors que je me reposais tranquillement chez moi en attendant le moment de réintégrer le secteur, un planton apporte un pli urgent à mon adresse. Ce pli contenait l’ordre dont ci-dessous copie : On juge de ma surprise, et de ma joie ! Ainsi, cet excellent Colonel Biesse ne m’avait pas oublié et cet ordre qui arrivait, on peut le dire, tout à fait à propos, était le résultat de son obligeante intervention.... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 novembre 2017

5 Novembre 1917

5 Novembre 1917 Les choses ne vont pas aussi bien qu’elles semblaient en avoir pris la tournure… Ce trésorier, que je voudrais voir au diable, ne me met au courant de son service, qu’avec la plus entière mauvaise volonté et toutes les réticences possibles et imaginables qu’un Monsieur que la bonne foi et la franchise n’étouffent pas. Il semble ne pas se rendre compte qu’il va partir et veut continuer à régenter et organiser le centre du secteur comme si je n’existais pas et ainsi que le Commandant lui en aurait donné mission, à ce... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 octobre 2017

20 Octobre 1917

20 Octobre 1917 Coup de théâtre ! Je viens d’être appelé d’urgence au Bureau du Commandant, et pour apprendre quoi ? Que sur l’ordre du Général,  commandant le Département de la Seine, il m’était enjoint d’abandonner sans délai le commandement de la Section T pour reprendre ma place auprès du Commandant du Secteur pour les raisons suivantes : 1°) Ayant, par Décision du Ministre,  été affecté au secteur comme officier blessé, c’était à moi que revenait le seul emploi sédentaire que devait encore posséder le... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,