16 mars 2015

16 Mars 1915

16 mars 1915 Je viens, enfin, d’être opéré et, depuis hier, ma jambe est enfermée dans un appareil de plâtre. De semaine en semaine, on remettait cette opération et je soupçonnais fort que l’on agissait ainsi pour me faire prendre patience, car voilà déjà cinq mois passés que je suis couché ! Si, au début, on m’avait laissé entrevoir que j’aurais à rester aussi longtemps immobile, peut-être aurais-je manqué de courage pour affronter ce long supplice ! Enfin, dans six semaines ou deux mois au maximum, on m’enlèvera... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 janvier 2015

La prison-forteresse de Torgau

Nous venons d’apprendre, le 1er janvier 1915, que le frère aîné de Lucien, Maurice Proutaux, rappelé au front dès août 1914, dans un régiment de Territoriaux (unité composée d’éléments plus âgés et affectés le plus souvent à des tâches à l’arrière des combats) avait été fait prisonnier dès les premiers temps de la guerre et envoyé en Allemagne orientale, dans la province de Saxe, à Torgau. Camp de Torgau en Saxe - Officiers français prisonniers au fort Zinna. Grâce aux précieuses indications qui suivent, fournies par Jean-Claude... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
01 janvier 2015

1er Janvier 1915

1er janvier 1915 Nous voici au seuil de la nouvelle année et la Guerre, que nous estimions, au moment du départ, ne devoir durer que deux mois, trois au grand maximum, n’est pas encore terminée ; et, miséricorde ! on n’ose même plus en entrevoir la fin dans un avenir rapproché… Il y a un peu plus de deux mois que je suis ici et, après bien des alternatives, bien des souffrances, des moments d’espoir et d’autres de découragement, l’excellent docteur Faure[1] vient enfin de me dire, ce matin, qu’il espérait me sauver la... [Lire la suite]
27 décembre 2014

Le 226e RI en opérations du début octobre à fin décembre 1914

Lucien reprend son journal dans quelques jours. Il n’a pas de nouvelles de son régiment, la presse ne relatant pas le déroulement des opérations en temps de guerre. Voici ce que nous apprend l’Historique du 226e Régiment d’Infanterie pendant la Grande Guerre 1914-18, depuis le début d’octobre jusqu’aux derniers jours de décembre 1914 : Extrait de l'Historique du 226e RI. Rappelons que Lucien Proutaux fut le commandant de la 18e Compagnie jusqu'à sa blessure le 5 octobre. "Le drapeau demeura mutilé et sanglant" (Historique... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 novembre 2014

Fin novembre 1914, chambre Coquelicots

Lucien ne nous donne toujours pas de nouvelles... Cependant, un photographe officiel en a tiré le portrait, fin novembre, dans sa chambre "Coquelicots", entouré de deux infirmières, dont la douce petite sœur Germanius. Il paraît amaigri et sévère mais rasé de près et coiffé avec soin.
Posté par Le Capitaine à 15:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
22 novembre 2014

Le bombardement d'Arras

Lucien est à présent entouré des siens, sa mère et sa femme sont à ses côtés. Du front, il n’a que les nouvelles que la presse veut bien divulguer. Cependant, nul ne peut ignorer les très graves dommages subis par les villes de l’Est et du Nord de la France et des photos, puis des cartes postales en révèlent l’ampleur. Après Reims, qui connait les bombardements allemands dès le mois de septembre 1914, c’est au tour d’Arras de pâtir de destructions massives à partir d’octobre. Le bombardement du 21 octobre 1914 a détruit la Grande et... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 19:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

01 novembre 2014

Regards croisés

Au cours de ce second trimestre 1914… Comme tout être humain, j’ai deux grands pères biologiques. Le grand père maternel, Lucien Proutaux, les lecteurs commencent à le connaître. Il est franc, simple et assez conservateur. Il est très attaché à la famille, il a le respect des anciens et vénère sa femme et ses deux petites filles. Mon autre grand père, le paternel, est aux antipodes de Lucien… Il est beaucoup plus jeune (il est né en 1889), fantasque, susceptible, iconoclaste et ne respecte pas grand-chose. Il n’a aucun sens de la... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 17:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
25 octobre 2014

La Maison de Santé du Docteur Bonnet

La Maison de santé du Docteur Charles Bonnet Arrêtons-nous quelques instants sur cette institution qu’est la Maison de Santé du Docteur Charles Bonnet, qui reçoit pendant plusieurs mois notre blessé.   Les origines Au 7 rue de la Chaise, dans le VIIe arrondissement de Paris, était un hôtel particulier du XVIIIe siècle, appelé Hôtel de Vaudreuil, vendu par la comtesse d'Uzès en 1880, dans ce qui fut autrefois le palais du prince Camille Borghèse (1775-1832), beau-frère de Napoléon Bonaparte, à mi-chemin entre les jardins du... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 octobre 2014

24 Octobre 1914

24 Octobre 1914 Ce matin, visite du Médecin-chef, le professeur Jean-Louis Faure[1] ; c’est, paraît-il, un des plus réputés chirurgiens de Paris. Il m’interroge très amicalement et m’encourage d’une manière tout à fait cordiale. Professeur Jean-Louis Faure (1863-1944) (http://bm-saintefoylagrande.jimdo.com/patrimoine/jean-louis-faure/ )    Une grande dame vêtue en infirmière, les cheveux blancs sous le voile, lui succède peu après. Elle me demande tous les renseignements nécessaires à l’établissement de... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2014

23 Octobre 1914

23 Octobre 1914 De bonne heure, ma femme est auprès de moi ; elle a grande hâte de voir le Médecin-Chef qui, de son côté, lui a fait dire qu’il désirait lui parler. En effet, pendant au moins trois quarts d’heure, je les aperçois de mon lit, se promenant de long en large dans la cour de l’Hôpital et passant et repassant devant la porte d’entrée qui, justement, est ouverte. Le Docteur semble causer avec une certaine animation. Lorsque ma femme est de retour, elle me dit qu’il y a aurait un gros intérêt pour moi à me laisser... [Lire la suite]
Posté par Le Capitaine à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,